Le sucre est le principal facteur en cause de l’hypertension, et non pas le sel !

Les chercheurs américains James J Di Nicolantonio et Sean C Lucan ont analysé les études faits à ce sujet et ont conclu à l’incrimination plus importante du sucre ajouté dans l’HTA. Pour abaisser la pression artérielle l'accent  devra être mis d’avantage sur le sucre que sur le sel. 

L’Oms recommande une consommation de sucre qui ne dépasse pas  de  ne pas 50 grammes de sucres libres par jour, l’équivalent de 12 ½ cuillères à thé ou de 10 % de  l’apport énergétique total.

Depuis 2002 cette quantité est retombée à 25gr car elle accorde une importance au rôle du sucre et surtout le fructose, dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires et l’hypertension.

La  conclusion de l’étude a été  publiée dans le British Médical Journal. Durant longtemps les scientifiques ont accusé l’excès de sel et son implication dans l’HTA et les  maladies cardiaques. Mais selon cette étude le sucre serait pire.

Aux Etats-Unis, Le sucre représente 25% des apports énergétique pour 15% des individus. Ces personnes on un risque de mortalité cardiovasculaire  multiplié par 3.

 Le  vrai coupable est le fructose qui est spécialement  néfaste. Il est responsable du développement de l'hypertension. 

 Dans l'étude, Les chercheurs ont  établit également que la réduction de consommation de sel a que peu d'effets sur la diminution de la pression artérielle Moins de trois grammes par jour pourrait même être nocif, poursuivent les auteurs.